AccueilAccueil  ahjce.frahjce.fr  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Agnès (narration longue): activité extrascolaire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thierry
Artiste torturé isolé à Dunwich
avatar

Folie grandissante : 315
Localisation : Nice
Age : 46

MessageSujet: Agnès (narration longue): activité extrascolaire.   Ven 10 Mar 2017 - 17:32

Deuxième étape de la boîte héritage de Dunwich. Après avoir sauvé le professeur Morgan, Agnès se lance à la recherche de son collègue, le professeur Rice, sur le campus de l'université. Pour ceux que ça intéresse, la première partie est là: http://arkhamhorrorfr.forumactif.com/t602-agnes-la-banque-gagne-toujours

Main de départ (après mulligan):
- Attiré vers la flamme.
- Initiée des arcanes.
- Divination.
- Lumière aveuglante.
- Sort de protection.


    Bon...c'est un peu le contraire du scénario précédent: rien pour la baston. Entre l'initiée et la divination, je devrais pourtant réussir à attraper un flétrissement assez vite...j'espère.

Prologue:
    Agnès quitta le bureau du professeur Armitage et passa dans la grande cour de l'université. Le début de l'hiver avait commencé à dépouiller les arbres  et leurs silhouettes paraissaient menaçantes dans la pénombre du crépuscule. Les cours étaient terminés depuis longtemps et seules une ou deux silhouettes d'étudiants en retard se hâtaient sous les arcades de rejoindre le dortoir. Agnès frissonna : la petite robe noire ne convenait guère pour une recherche en extérieur et elle regretta de ne pas avoir emmené un manteau. En se frottant les bras, elle traversa la cour en diagonale, regarda avec curiosité la statue du chevalier appuyé sur son épée qui se dressait au centre. La voix de Mary intervint, sarcastique :
    « Les chevaliers d'Europe...ils étaient bien loin de ce que les romans en présentent. »
    « Tu en as connu beaucoup ? »
    « Quelques-uns. Brièvement pour la plupart. Certains m'ont servie. »
    « Je devrais me faire écrivain au lieu de chasser des monstres. »
    « C'est un peu pareil... »
    Agnès détourna la tête de la statue. D'après ce que lui avait dit Armitage, le professeur Rice avait été aperçu pour la dernière fois dans le bâtiment des humanités. Elle se dirigea donc dans cette direction, surtout motivée par le désir de se trouver un peu à l'abri.


Dernière édition par Thierry le Ven 10 Mar 2017 - 22:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry
Artiste torturé isolé à Dunwich
avatar

Folie grandissante : 315
Localisation : Nice
Age : 46

MessageSujet: Re: Agnès (narration longue): activité extrascolaire.   Ven 10 Mar 2017 - 22:13

Tour 1.

Actions du tour:
- Pose de l'initiée aux arcanes. Je l'utilise immédiatement pour trouver...rien.
- Déplacement vers le bâtiment des humanités.
- Utilisation de Attiré vers la flamme. le deck de rencontre révèle une lumière d'Aforgomon que j'attache à l'acte en cours (je compte bien le passer rapidement). Récupération de deux indices.

Pioche: Statue grotesque. +1R (5R).


Le bâtiment des humanités était le plus ancien du campus. Sa façade abîmée par le temps avait vu passer dix générations d'élèves et semblait avoir gagné en sévérité à chacune d'elles, comme ces vieilles personnes qui se renfrognent au spectacle de la jeunesse renouvelée. Les fenêtres obscures étaient mornes, pour ne pas dire hostiles, et les lézardes du revêtement étaient autant de rides déplaisantes. Agnès n'aimait pas l'odeur de ce bâtiment : il sentait la poussière, l'austérité et la raison. C'était pourtant là que le professeur Rice avait été aperçu pour la dernière fois, donnant son cours de latin aux élèves de deuxième année.
    La porte s'ouvrit sans difficultés : personne en venait ici après la tombée de la nuit. Une bonne centaine d'endroits sur le campus offraient des lieux plus intéressants pour flirter, boire en cachette ou simplement se réunir entre amis. Les couloirs dégageaient la même odeur, en plus fort. Agnès fronça le nez et hâta le pas. Elle passait devant les fenêtres et la pâle lueur lunaire projetait sur le mur son ombre trop nette qui ne suivait pas toujours ses mouvements. Ce phénomène ne la troublait plus depuis longtemps, elle veillait simplement à ce que d'autres n'en soient pas témoins.
    La salle où officiait Rice ne se distinguait en rien des autres mais une impression diffuse gênait Agnès, comme un malaise sur lequel on attend de mettre le doigt. Il y avait une odeur d'autre monde qui se mêlait à la vieillesse des lieux ; elle se concentra dessus... les objets changèrent de teinte...
    « Fais attention à ce que tu fais, Agnès... »
    Il y eut des images, un affolement, un départ précipité puis le surgissement soudain d'une présence maléfique, agressive et sauvage.
    « Retire-toi ! »
    Le contact fut brutalement rompu. Agnès, comme sonnée, fit trois pas en arrière, heurta le bureau. Elle s'aperçut qu'elle tenait dans sa main la statuette du professeur Warren qu'elle avait pourtant laissé chez elle.
    « Comment... ? » balbutia-t-elle.
    « Invocation. Pour te protéger de ce qui venait, mais cela coûte une énergie folle. Tu es trop imprudente ! »
    En effet, la jeune femme se sentait épuisée, comme si elle avait couru pendant des heures. Il n'était pourtant pas temps de se reposer : elle était sûre maintenant que Rice était en danger, un danger pressant.


Dernière édition par Thierry le Jeu 16 Mar 2017 - 21:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry
Artiste torturé isolé à Dunwich
avatar

Folie grandissante : 315
Localisation : Nice
Age : 46

MessageSujet: Re: Agnès (narration longue): activité extrascolaire.   Sam 11 Mar 2017 - 12:24

Tour 2.

Fatalité +1 (2/7).
Renforcement: Thrall (aucun lieu n'a d'indice visible. Je le génère dans l'administration, un peu au hasard).

Actions du tour:
Action gratuite de l'initiée: je trouve le flétrissement. Yep!
- Pose de la statue.
- Pose du flétrissement.
- Déplacement vers la bibliothèque...la révélation de la valeur occulte à 3 m'inquiète un peu.

Pioche:
Connaissance interdite (ça y est, je suis armé!). +1R (1R).



Agnès éprouvait encore une nausée de fatigue en sortant du bâtiment des humanités. Elle prit quelques minutes pour se reposer sous le porche, à l'abri d'une brise glaciale qui soulevait les feuilles tombées et s'en allait les déposer au pied de la statue. La jeune femme serrait fort dans ses mains la statue grotesque qui réchauffait doucement ses paumes et ses doigts. Elle eut la sensation glaçante que si un ennemi se présentait à cet instant, elle ne pourrait rien contre lui.
« C'est exact, tu ne serais pas en état de supporter le flux de magie, mais ça ira mieux dans quelques minutes. »
« Je ne pensais pas qu'il y avait ...quoi ? Un réservoir limité ? »
« La sorcellerie n'est ni facile ni gratuite. Et tu devrais arrêter de parler à voix haute sans interlocuteur visible : c'est une mauvaise habitude. »
Agnès regarda nerveusement autour d'elle mais personne n'avait pu l'entendre soliloquer. Elle se releva et avança vers la bibliothèque : sa vision résonnait encore en elle et la dirigeait vers ce lieu. L'ombre de la jeune femme semblait bondir devant elle entre les feuilles et, curieusement, ce spectacle lui rendit un peu d'énergie. Quand elle arriva devant les trois étages en granit gris massif, elle sentait à nouveau le pouvoir à disposition dans ses mains, son cœur et son esprit. Les gargouilles grises surplombant les fenêtres en ogive n'avaient qu'à bien se tenir ! Mais aucune d'entre elles ne bougea quand Agnès grimpa le large escalier de pierre et passa sous le linteau gravé d'inscriptions en latin. Quand elle fut entrée, son ombre referma la porte derrière elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry
Artiste torturé isolé à Dunwich
avatar

Folie grandissante : 315
Localisation : Nice
Age : 46

MessageSujet: Re: Agnès (narration longue): activité extrascolaire.   Sam 11 Mar 2017 - 13:50

Tour 3.

Fatalité +1 (3/7).
Renforcement: Barrière mystique sur la bibliothèque.

Actions du tour:
- Pioche: sans peur.
- Pioche: Attiré vers la flamme (ah! Tout de même!)
- Pose de la Connaissance interdite.

Pioche:
Saint rosaire. +1R (2R).



La bibliothèque Orne était un labyrinthe d'étagères poussiéreuses, de salles tortueuses et de couloirs dont la moitié finissaient dans des impasses incompréhensibles. Les livres bruissaient, au sens propre et Agnès se surprit à vérifier en passant que les vitrines abritant les exemplaires les plus anciens étaient bien verrouillées. L'ambiance était électrique et il devenait impossible de sentir le passage du professeur Rice dans ce dédale.
« Mary, qu'est-ce qui se passe ? »
« En temps normal, les bibliothèques sont déjà des lieux de passage et de pouvoir, mais ce soir, c'est particulièrement violent. Tu les entends ? »
« Trop bien même ! Qu'est-ce que je dois faire ? »
« Reste au milieu des travées et garde les yeux bien ouverts : il se pourrait que l'un d'entre eux surgisse de son rayon et essaie de t'égorger. »
« Pourquoi te fiches-tu de moi ? »
« Tu es ma descendante, Agnès, une sorcière dans l'âme ! Tu dois apprendre à te fier à ton propre jugement. »
L'impulsion de mauvaise humeur que la jeune femme envoya à son ancêtre fit reculer la présence de cette dernière jusqu'à un simple écho. Agnès prit un tournant et se trouva à nouveau devant un mur aveugle. Elle soupira, fit demi-tour et faillit se heurter à une étagère massive chargée de lourds volumes anciens qui lui barrait la route. Elle recula d'un pas et se trouva le dos contre la cloison. Quatre mètres carrés d'espace et des livres comme geôliers.
Le bruissement des pages se fit plus fort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry
Artiste torturé isolé à Dunwich
avatar

Folie grandissante : 315
Localisation : Nice
Age : 46

MessageSujet: Re: Agnès (narration longue): activité extrascolaire.   Jeu 16 Mar 2017 - 22:05

Tour 4.

Fatalité +1 (4/7).
Renforcement: Avides de mort (-2): succès.

Actions du tour:
- Attiré vers la flamme. Pioche d'un Thrall qui m'engage.  Découverte d'un indice et passage à l'acte 2 (défausse de la lumière d'Aforgomon).
- Flétrissement:  succès. Mort du thrall et un point d'horreur sur l'initiée aux arcanes (elle m'a fait piocher le flétrissement mais maintenant elle peut crever...aucune envie de continuer à l'utiliser et de piocher ma faiblesse).
- Déplacement dans la cour. Jet contre la barrière mystique en utilisant une charge de la statue (-1 / -1). Succès.

Pioche: Chanceux. +1R (3R).



Le frémissement qui parcourait les livres se propagea jusqu'à Agnès. Elle poussa violemment l'étagère devant elle, sentit une force psychique qui s'opposait à la sienne. Elle raidit son corps et son esprit, força le passage, renversa la meuble dans un fracas de pages à l'agonie et de poussière antique. Une femme au regard inquiétant se tenait juste derrière, le corps à demi-dissimulé par une haute travée ; elle avait des yeux écarquillés, emplis de souffrance et de rage. Elle fit un pas vers Agnès, dévoilant la partie gauche de son corps, affreusement déformée. Son bras était une masse musculeuse terminée par une griffe dans la paume de laquelle s'ouvrait une bouche avide et sans dents et cette béance semblait dotée de vie et d'intelligence, plus que le pauvre réceptacle dont elle avait pris le contrôle. Le bras se dressa.
    Le sort de la sorcière se fit lance, traversa le poing levé et ce fut un effondrement de la marionnette. Le corps tomba au sol comme s' il avait été de cire tandis que le bras se décomposait en une atroce puanteur. Agnès enjamba le cadavre, avança jusqu'à une fenêtre qu'elle ouvrit en grand pour aspirer l'air de la nuit. Elle prit de longues inspirations, maîtrisa le tremblement de ses mains...elle ne s'y ferait jamais ! Que cela fut en elle ou non, une part de sa personne n'accepterait jamais ce pouvoir et ses conséquences.
    Le froid finit par lui donner un coup de fouet et par la rappeler à la conscience du temps qui s'écoulait. Cette bibliothèque ressemblait décidément trop à un piège et il n'y avait nulle part trace du professeur Rice. Elle enjamba le cadre de la fenêtre, rejoignit la cour. La plupart des bâtiments devaient être verrouillés désormais mais il y avait forcément quelqu'un qui avait les clés...et ce quelqu'un avait peut-être aussi aperçu le professeur Rice.
    Ce ne devait pas être très difficile de le trouver, n'est-ce pas... ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry
Artiste torturé isolé à Dunwich
avatar

Folie grandissante : 315
Localisation : Nice
Age : 46

MessageSujet: Re: Agnès (narration longue): activité extrascolaire.   Ven 17 Mar 2017 - 13:08

Tour 5.

Fatalité +1 (5/7).
Renforcement: Terreur de l'au-delà. Je choisis compétence et je défausse mon Sans peur...et maintenant, je vais vivre dans l'appréhension d'en piocher un deuxième.

Actions du tour:
- Déplacement vers le bâtiment de l'Administration. Engagement du Thrall qui s'y trouvait et mise en jeu des Bureaux des Enseignants version "il se fait tard".
- Flétrissement contre le thrall: . Succès et mort du Thrall.
- Enquêter + divination et avec utilisation de la statue (0/-4). Chanceux: Succès. Un indice dans ma besace.
En action gratuite, j'utilise la connaissance interdite pour gagner une ressource et je place une horreur sur l'initiée qui disparaît et emporte avec elle son pion fatalité.

Pioche: Connaissance interdite. +1R (4R).



Le bâtiment de l'administration se dressait à l'écart, dans une partie isolée du campus. Agnès pensa que c'était là qu'elle avait le plus de chance de trouver un concierge ou quelque chose d'équivalent. Enfin...quelqu'un, plutôt que quelque chose si possible. Sans compter que c'était dans cette bâtisse aux murs couverts de lierre que se situaient les bureaux des enseignants, même si Agnès ignorait où précisément. Elle était au pied des marches, sur le gravier crissant, lorsque l'air se mit à miroiter autour d'elle...non, miroiter n'était pas le bon terme : c'était comme si la lumière lunaire était fragmentée par l'espace se repliant sur lui-même et avalant cette luminosité. Une sorte de faille cannibale qui lui rappela aussitôt ce qu'elle avait ressentie avant de saccager le lieu d'invocation d'Umordoth dans la forêt. Le phénomène s'interrompit presque aussitôt mais Agnès en resta glacée de peur et franchit en courant la volée de marches pour se réfugier à l'intérieur.
« Qu'est-ce que c'était ? »
« Une ombre de portail. Intéressante cette université : il y a manifestement des gens ici qui s'amusent avec des choses que je laisserais dormir si j'étais à leur place. »
« Sinon ? »
« Sinon...ça. Regarde devant toi. »
Il ressemblait de manière troublante à la chose de la bibliothèque. Au vu de ce qui restait de son costume, ce devait être un enseignant mais le corps boursouflé faisait douter qu'il puisse appartenir à l'espèce humaine. La même bouche obscène semblait contenir toute l'intelligence de cette créature mais elle se trouvait cette fois placée au milieu de la poitrine et elle s'ouvrit avidement en percevant la présence d'Agnès mais le sort fit littéralement disparaître le thorax du porteur qui s'effondra, comme le précédent, et commença à s'évaporer en poussière.
« Tu commences à bien maîtriser ce sortilège... »
« Mais il m'épuise ! J'espère que l'invocation de la statuette en valait la peine. »
« Crois-moi, ça valait la peine. »
Comme pour confirmer, la statue grotesque palpitait dans la main de la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry
Artiste torturé isolé à Dunwich
avatar

Folie grandissante : 315
Localisation : Nice
Age : 46

MessageSujet: Re: Agnès (narration longue): activité extrascolaire.   Ven 17 Mar 2017 - 13:50

Tour 6.

Fatalité +1 (5/7).
Renforcement: Terreur de l'au-delà...génial. Je ne l'attendais pas si tôt. Bon, je choisis soutien et compétence et je défausse la connaissance interdite et le rosaire pour conserver la lumière aveuglante et surtout le sort de protection.

Actions du tour:
- Défausse de l'indice (en croisant très fort les doigts parce qu'avec ce qu'il me reste pour enquêter, si je dois aller en chercher un autre...): je défausse 10 cartes puisque je joue en solo et Jazz sort à la huitième. Yes!...Je vais juste avoir un gros souci pour réussir le test de discussion, je dècide donc de piocher.
- Pioche: Rituel de recherche (un symbole, c'est déjà ça).
- Pioche: manteau de cuir.

Pioche: Sombre souvenir (Argh! C'était bien la peine de tuer l'initiée pour éviter le pion fatalité!). +1R (5R).



Agnès fouilla le bâtiment avec prudence. Même son ombre semblait ne plus vouloir quitter ses pas, comme si elle redoutait les mauvaises rencontres. Dans une cage d'escalier qui conduisait au premier étage, un nouveau portail eut la velléité de s'ouvrir, palpita quelques secondes en déformant les marches. Agnès se sentit attirée comme le fer doit se sentir attiré par l'aimant. Elle recula mais en ayant la sensation de laisser une partie d'elle s'enfuir à jamais. L'impression était terrifiante et la jeune femme sentit, malgré le froid qui l'entourait, la sueur couler dans son dos.
« Il y en aura d'autres, je suppose. »
« Pas sûr...notre présence les attire mais il faut beaucoup d'énergie et des conditions particulières pour qu'ils se maintiennent. Quelque chose a dû les provoquer tout récemment. »
« Et si on met fin à cette chose, ils cesseront. »
« Précisément. »
Un bruit métallique interrompit la discussion avec Mary. Il provenait d'une petite pièce dont la porte était entrouverte et d'où filtrait une lumière tremblotante. Agnès entra avec prudence. Un homme lui tournait le dos et fouillait parmi des outils de jardinage ; il se retourna soudain, une bêche à la main, menaçant :
« Qu'est-ce que vous fichez ici, créature de l'enfer ?! »
L'apostrophe éveilla des échos pénibles dans la mémoire de la jeune femme : ce n'était pas la première fois qu'on l'appelait ainsi et ce qui avait suivi cette phrase n'avait jamais été agréable. Un brusque mal de tête l'assaillit alors que des images dérangeantes envahissaient son esprit.
« Mary, marmonna-t-elle sans s'en rendre compte, garde ça pour toi s'il te plaît... »
« Qu'est-ce que vous dites ? »
L'homme avait baissé son arme improvisée en constatant que la jeune femme qui se trouvait devant lui semblait normale, assez éloignée en tous cas des choses monstrueuses qu'il avait aperçues dans les couloirs. Agnès prit conscience qu'elle devait présenter un spectacle assez pitoyable, frissonnante et épuisée dans sa petite robe de soirée. Pour tout dire, elle se sentait vraiment épuisée soudain et elle n'arrivait plus à contenir ses tremblements.
« Faut pas rester comme ça mademoiselle », lui dit l'homme en ramassant sur une chaise une veste en jean épais et en la lui tendant. Agnès la prit avec un sourire de reconnaissance :
« Merci. »
« De rien mam'zelle. »
« Vous êtes le concierge ? »
« Jazz Mulligan, concierge en chef, oui. »
« Ce n'est pas votre soirée, hein ? »
« Ça n'a pas trop l'air d'être la vôtre non plus, si j'peux me permettre. »
Le rire léger d'Agnès et de Jazz, pendant quelques secondes, éclaircit les ombres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khudzlin
Scientifique versé dans les arts magiques
avatar

Folie grandissante : 919
Localisation : Paris
Age : 34

MessageSujet: Re: Agnès (narration longue): activité extrascolaire.   Ven 17 Mar 2017 - 14:10

@Thierry a écrit:
et maintenant, je vais vivre dans l'appréhension d'en piocher un deuxième.
@Thierry a écrit:
Terreur de l'au-delà...génial. Je ne l'attendais pas si tôt. Bon, je choisis soutien et compétence et je défausse la connaissance interdite et le rosaire pour conserver la lumière aveuglante et surtout le sort de protection.

Relis bien la carte. Tu choisis 2 types quand ce n'est pas le premier de la phase. Du coup, à moins de t'acharner sur Attiré vers la flamme (et de vraiment pas avoir de bol), tu ne risques pas d'en tirer 2 dans le même phase.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry
Artiste torturé isolé à Dunwich
avatar

Folie grandissante : 315
Localisation : Nice
Age : 46

MessageSujet: Re: Agnès (narration longue): activité extrascolaire.   Ven 17 Mar 2017 - 14:27

Tour 7.

Fatalité +1 (6/7).
Renforcement: engoulevent...il va prendre cher lui, avec la connaissance interdite.

Actions du tour:
En action gratuite, connaissance interdite pour me débarrasser de l'engoulevent et éviter les malus.
- Sombre souvenir...faut bien. Passage à l'intrigue 2. La résolution de l'intrigue 1 m'inflige 1 horreur (9 cartes dans ma défausse) et je file à l'étape 2b qui génère l'expérience dans le labo des sciences et les dortoirs.
- Discussion avec Jazz + rituel de recherche + sort de protection et avec utilisation de la statue, bien sûr (-1 / ). Succès. Jazz me rejoint. Pour le coup, je peux dirs que j'ai du bol.
- Déplacement dans la cour.

Pioche: batte. +1R (5R).



Un bruit sec à la vitre interrompit l'accord d'Agnès et de Jazz. Plusieurs oiseaux se tenaient sur le bord et l'un d'entre eux heurta à nouveau le verre avec férocité. Ils semblaient grisâtre et ternes mais leurs becs ouverts révélaient des gosiers pourpres et leurs yeux paraissaient aussi cruels que malfaisants. Jazz émit un grognement de dégoût :
« Des Engoul'vents ! Ça porte malheur ces bêtes là, ça vous conduit au cimetière plus vite qu'une ruade de cheval. »
« Pas ce soir en tous cas. »
Agnès alla jusqu'à la fenêtre, se pencha pour se mettre à hauteur de l'oiseau qui paraissait être le meneur. Elle planta son regard dans celui, insolent, du volatile.
« Regarde-moi bien, sale bête. »
Les plumes de l'engoulevent s'ébouriffèrent soudain et il s'envola comme si sa vie avait été en jeu, aussitôt suivi par tout le groupe. Curieusement, ce petit fait suffit à mettre Agnès de meilleure humeur malgré sa fatigue.
« Vous savez y faire. »
« Jazz, rendez-moi un service : je recherche le professeur Rice. Son bureau est bien à l'étage ? »
« Oui, mais y a plus personne à c't'heure. J'ai fait le tour et tout était bien fermé. »
« Vous pourriez m'ouvrir quand-même ? »
Le concierge se renfrogna soudain : on touchait là à son métier et à ses responsabilités qu'il était fier d'exercer avec le satisfecit de tout le campus depuis douze ans :
« Pourquoi j'ferais ça ? Vous êtes pas professeur ? Ni même étudiante ? J'connais même pas votre nom. »
Agnès s'approcha du vieil homme robuste, lui prit la main, le regarda bien dans les yeux, mais ce n'était plus du tout le même regard que pour les engoulevents :
« Je m'appelle Agnès. Et je n'ai pas le temps de vous expliquer mais si vous avez des yeux et des oreilles et que vous vous en êtes servi ce soir, vous savez que quelque chose ne tourne pas rond... »
« Pour sûr ! »
« ...et ce quelque chose met tout le monde en danger ici. Vous, les professeurs, les étudiants. »
Jazz se redressa, le regard flamboyant :
« Personne touche aux petits ! Je passe devant Mam'zelle, et si ça devient brutal, z'aurez qu'à fermer les yeux ! »
« Bien sûr Jazz. Je suis en sécurité avec vous. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry
Artiste torturé isolé à Dunwich
avatar

Folie grandissante : 315
Localisation : Nice
Age : 46

MessageSujet: Re: Agnès (narration longue): activité extrascolaire.   Ven 17 Mar 2017 - 14:29

@Khudzlin a écrit:
@Thierry a écrit:
et maintenant, je vais vivre dans l'appréhension d'en piocher un deuxième.

@Thierry a écrit:
Terreur de l'au-delà...génial. Je ne l'attendais pas si tôt. Bon, je choisis soutien et compétence et je défausse la connaissance interdite et le rosaire pour conserver la lumière aveuglante et surtout le sort de protection.


Relis bien la carte. Tu choisis 2 types quand ce n'est pas le premier de la phase. Du coup, à moins de t'acharner sur Attiré vers la flamme (et de vraiment pas avoir de bol), tu ne risques pas d'en tirer 2 dans le même phase.


Pfff...

Tu vas finir par me coûter cher en bière naine...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khudzlin
Scientifique versé dans les arts magiques
avatar

Folie grandissante : 919
Localisation : Paris
Age : 34

MessageSujet: Re: Agnès (narration longue): activité extrascolaire.   Ven 17 Mar 2017 - 14:38

T'inquiète, j'ai fait le même genre de connerie mardi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry
Artiste torturé isolé à Dunwich
avatar

Folie grandissante : 315
Localisation : Nice
Age : 46

MessageSujet: Re: Agnès (narration longue): activité extrascolaire.   Ven 17 Mar 2017 - 15:02

Tour 8.

Fatalité +1 (1/2) ...bon, me dis-je, j'ai un peu de temps...
Renforcement: Antiques fléaux ...et bing! L'expérience se déplace dans la cour et m'engage.

Actions du tour:
- Flétrissement avec la dernière charge de la statue (0/ ). Succès. Deux dégâts.
- Flétrissement ( ). Succès...et comme je prends un point d'horreur, j'inflige trois dégâts. je suis à la moitié, mais il n'y a plus de charge sur le flétrissement.
- Lumière aveuglante ( ). Echec.

Phase d'ennemis: L'Expérience m'inflige deux dégâts et deux horreurs...je lui renvoie donc un dégât en retour.

Pioche: Courage inattendu. +1R (4R).


Un rapide coup d'oeil à l'étage confirma qu'il n'y avait aucun signe de vie. Par prudence, Jazz et Agnès rejoignirent la cour, firent un tour complet...mais tout semblait curieusement calme.
Enfin...jusqu'au moment où un cri inhumain, monstrueux, s'éleva dans l'air glacial en provenance de la partie est de l'université où se trouvait le bâtiment des sciences. Ils se dirigèrent rapidement de ce côté mais il n'étaient encore qu'au milieu de la cour, près de la statue du chevalier, lorsqu'ils entendirent le craquement des portes et qu'une forme aberrante surgit à travers les vantaux fracassés, moitié courant, moitié sautant. Elle s'arrêta à quelques mètres d'eux, dressant vers le ciel une gueule bestiale qu'elle ouvrit, ouvrit...jusqu'à dévoiler une mâchoire qui aurait fait s'enfuir, queue basse, une meute entière de loups.
« Vous ne faites jamais le ménage dans ce bâtiment, Jazz ? »
« J'vous avoue que je suis point en humeur de plaisanterie, là, tout d'suite...mais si je choppe le salopard qui a laissé ce truc pousser dans une de ses prouvettes, il va passer un sale quart d'heure ! »
Jazz leva sa bêche mais Agnès lui mit la main sur le bras :
« Je crois que j'ai mieux. »
Elle avança jusqu'à trois ou quatre mètres de la créature qui tournait sur place et lorgnait manifestement vers les dortoirs proches. Son corps était écailleux et paraissait aussi dur que souple. Elle bougeait vite et il n'était pas difficile d'imaginer qu'une seule morsure pouvait arracher une gorge ou un bras. Agnès se concentra.
« Tu es trop fatiguée ! »
« Si tu as une meilleure solution, tu m'en parleras demain matin. »
Le fouet du sortilège se déploya, un flot de sang noirâtre jaillit du flanc de la créature qui bondit en arrière avant de revenir aussitôt à la charge. Agnès rassembla ses forces, une dernière fois, et à nouveau le sort frappa mais avec moins de violence. La créature fut ralentie sans s'effondrer pour autant et la sorcière comprit qu'elle était la proie maintenant. La peur lui redonna un peu d'énergie qu'elle concentra devant elle pour produire une explosion de lumière, un simple effet pyrotechnique sans doute mais qui lui permettrait de reculer, de reprendre son souffle. Mais elle était trop épuisée mentalement même pour contrôler quelque chose d'aussi simple : le sort échoua. La créature plongea sur elle, mordit profondément son épaule, manquant la gorge de peu. Elle avala goulûment le sang, ouvrit à nouveau la bouche, démesurément...mais le regard fou de la sorcière la fit soudain douter. Elle recula en grondant.
Agnès se redressa péniblement avec l'aide de Jazz. Elle voyait rouge, pensait rouge...mais toute magie lui était impossible pour les minutes à venir. Et elle n'avait pas des minutes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry
Artiste torturé isolé à Dunwich
avatar

Folie grandissante : 315
Localisation : Nice
Age : 46

MessageSujet: Re: Agnès (narration longue): activité extrascolaire.   Ven 17 Mar 2017 - 15:30

Tour 9.

Fatalité +1 (1/2).
Renforcement: Au-delà du voile...très bien, je n'en ai rien à battre. Renforcement: Vision des avenirs passés (-4). Je défausse quatre cartes. Pas grave: de toute façon, tout va se régler dans ce tour.

Actions du tour:
Je tente le tout pour le tout sans vraiment y croire mais je n'ai plus vraiment le choix.
- Pose de la batte. Je subis une attaque d'opportunité que Jazz encaisse. Adieu le concierge.
- Attaque à la batte + courage inattendu (-1): succès et deux dégâts.
- Attaque à la batte + manteau (0): succès et deux dégâts!! L'expérience est battue et fin du scénario!



« C'est dingue c'que vous avez fait ! »
« Ce n'est pas suffisant... »
« J'm'en occupe maintenant ! »
« Jazz, non ! »
Mais le concierge avait déjà levé haut sa bêche et fonçait sur la créature qui semblait hésiter devant cette attitude. Bien que récemment née, elle avait confusément conscience que ce n'était pas le comportement que la nourriture devait avoir en sa présence. Le premier coup de bêche, porté franchement sur le crâne écailleux, la décida : elle donna un coup de griffe si brutal que Jazz roula jusqu'au pied de la statue et heurta sèchement le socle. Il se redressa malgré tout, se tourna brièvement vers Agnès, impuissante :
« Partez Mam'zelle. Prévenez les petits. Faut pas qu'cette bête arrive jusqu'à eux. »
« Venez avec moi ! »
« Faut quelqu'un pour la tenir ici, vous l'savez bien. »
Il repartit à l'assaut, en boitant. La bête l'accueillit avec un coup de dents qui le coupa à moitié en deux. Pendant plusieurs secondes, elle s'acharna sur le corps, comme rendue folle par la chair saignante, oubliant la sorcière.
Agnès s'était glissé en tremblant derrière elle. En rampant, elle avait ramené, le plus silencieusement possible sur le gravier crissant la bêche de Jazz puis elle était revenue jusqu'à la statue pour s'adosser au socle, sentir quelque chose de solide derrière elle.
« Hé ! »
Le mufle avide se redressa instantanément, hésita entre la proie vivante et la chair morte. Finalement, l'appel du sang chaud fut le plus fort : elle se précipita vers Agnès à la manière d'un gorille de cauchemar.
Au dernier moment, la jeune femme esquiva la charge et la créature heurta durement le socle de marbre. La statue frémit et des lézardes se formèrent dans la pierre blanche. Agnès leva sa bêche et frappa aussi fort qu'elle put : son esprit était épuisé peut-être mais sa volonté était intacte et elle se sentait jeune et forte en cet instant comme si elle n'avait pas été une simple serveuse mais la reine féroce d'un peuple de guerriers dans un monde ravagé. L'outil s'abattit, non sur la bête étourdie mais sur la poignet de marbre qui se fendit. Au second coup, l'épée de pierre s'échappa, tomba sur la créature qui cria sous le choc de la lame alors que son dos craquait. Agnès se pencha, enragée, saisit la poignée glaciale :
« Tu as tué un chevalier, saleté ! »
Elle leva avec une force dont elle ne se savait pas capable, l'arme au-dessus d'elle.
« Un autre te tuera ! »
Il y eut un bruit d'os brisé, écoeurant, et un dernier cri bref.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry
Artiste torturé isolé à Dunwich
avatar

Folie grandissante : 315
Localisation : Nice
Age : 46

MessageSujet: Re: Agnès (narration longue): activité extrascolaire.   Ven 17 Mar 2017 - 15:53

Epilogue.

Une victoire à l'arraché à laquelle je ne m'attendais plus...mais ce sont les plus plaisantes à raconter.

Le professeur Warren Rice a été enlevé.
L'expérience a été vaincue.
3 points d'expérience acquis sur ce scénario (exploration de la bibliothèque + mort de l'expérience). je les dépense de la façon suivante:
2 points pour remplacer une lumière aveuglante par sa version expérimentée.
1 point pour remplacer un manteau de cuir par des analgésiques... possible que ce soit du pur gaspillage mais j'ai envie d'essayer cette carte.

Rendez-vous au musée Miskatonic!

Agnès se réveilla dans une chambre confortable qui n'était pas la sienne. Elle se souvint vaguement avoir réussi à rejoindre la demeure du professeur Armitage...et puis plus rien. Mais le fait qu'elle se trouvait ici, habillée d'une chemise de nuit qui sentait la naphtaline et dont la coupe datait du siècle dernier, laissait entendre qu'elle avait échappé au pire. Elle porta une main prudente à son épaule, sentit un épais pansement qu'elle tâta avec prudence. La douleur était supportable mais la petite fiole vide et la seringue sur la table proche expliquaient peut-être ce relatif bien être. Ainsi que le fait qu'elle voyait trouble et avait envie de rire bêtement. Une boîte de médicaments était aussi visible, des analgésiques. Agnès la prit et la glissa sous son oreiller. Elle se rendormit presque aussitôt.
L'odeur du thé et du pain la réveilla. Armitage lisait des documents dans un fauteuil près de la cheminée et le plateau était posé près de lui. Elle grogna :
« J'ai faim. »
Armitage sursauta. Sa figure défaite et pâle disait assez qu'il n'avait guère dormi ces dernières heures. Il se hâta de servir la jeune femme pendant que celle-ci s'asseyait avec une grimace de douleur dans le lit. Il ne dit rien pendant qu'elle se restaurait mais sa nervosité était palpable. Quand Agnès eut terminé, avec un soupir de soulagement, il dit :
« Je vous dois beaucoup. »
« Pas le sauvetage de Warren Rice en tous cas. »
« Non, en effet. Mais vous avez évité un carnage si j'ai bien reconstitué les événements. Il semble que le pauvre Warren ait été enlevé. »
« Et que certains se livrent à d'étranges expériences sur votre campus. Merci, j'avais compris. Mais si nous en venions à la vraie question professeur ? »
Armitage pâlit un peu plus et sembla se tasser dans son siège, comme s'il avait vieilli d'un coup. Agnès se pencha un peu vers lui et lui demanda :
« Qu'est-ce que vous ne m'avez pas dit ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AL3X
Scientifique versé dans les arts magiques
avatar

Folie grandissante : 866
Localisation : Rennes

MessageSujet: Re: Agnès (narration longue): activité extrascolaire.   Mar 28 Mar 2017 - 23:11

Salut m'sieur ! Cool de lire tout ça Smile
En plus entre fans d'Agnès on se comprend Very Happy

Un petit point me chiffonne quand même (à dire avec la voix de Colombo) :

@Thierry a écrit:
Tour 2.

Fatalité +1 (2/7).
Renforcement: Thrall (aucun lieu n'a d'indice visible. Je le génère dans l'administration, un peu au hasard).
Ce n'est pas forcément dans un lieu "découvert" que tu dois le générer ?
Donc là où tu es vu que tu en as découvert un seul ?

Bon je chipote mais moi j'arrive pas à cette fin Sad
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry
Artiste torturé isolé à Dunwich
avatar

Folie grandissante : 315
Localisation : Nice
Age : 46

MessageSujet: Re: Agnès (narration longue): activité extrascolaire.   Mer 29 Mar 2017 - 8:01

Bonjour AL3X, fan d'Agnès donc mon ami Very Happy

A ma connaissance, il est tout à fait possible de générer un Thrall dans un lieu fermé (ou un autre monstre d'ailleurs) tant que tu respectes les règles de génération de la bête.

Pour ce qui est de la réussite du scénario, c'était ma première tentative, j'y allais donc en aveugle. je reconnais que ça passe avec un gros coup de bol: les deux coups de batte, que j'ai passablement romancés, avaient peu de chance de passer...et le bestiau me démontait la tête ensuite.
Mais c'est passé What a Face

laisse tomber la potion: c'est pour les intellos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Agnès (narration longue): activité extrascolaire.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Agnès (narration longue): activité extrascolaire.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Agnès (narration longue): le dévoreur du dessous.
» [MANUSCRIT] L'art chevaleresque de l'espée longue
» Joueur de longue date !!!
» Armée naine fun longue barbe
» Vos activité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horreur à Arkham JCE :: Rencontres et Evenements :: Résultats et Reports-
Sauter vers: