AccueilAccueil  ahjce.frahjce.fr  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Roland & Agnés - La nuit de la Zélatrice - 1ère partie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
13nrv
Etudiant des cultes impies
avatar

Folie grandissante : 618
Localisation : Asnieres-sur-Seine
Age : 36

MessageSujet: Roland & Agnés - La nuit de la Zélatrice - 1ère partie   Ven 25 Nov 2016 - 17:18

Un homme dans un trench marron regarde le sol. Des policiers s'agitent autour de lui, il est insdisposé par une odeur pestilentielle pire que la mort.
Il n'arrive pas à détacher ses yeux de ce spectacle horrible. Une mare de sang, des os rongés et broyés, des restes humains partout sur les murs, le parquet est parcouru de lacération ... Aucun être humain ne peut être responsable d'un tel massacre.
C'est le troisième cas en un mois, tout cela n'est pas naturel.

- Agent Banks ? Avez vous fini ?

Roland regarde une dernière fois avec écoeurement la scéne puis tourne la tête vers l'entrée de la maison. Il aperçoit une femme qui ne semble pas être perturbée par la situation.
Lorsqu'elle remarque que Roland la regarde, elle part d'un pas préssé.

- Agent Banks ?
- Oui. Vous pouvez faire votre travail.

Roland sort de la maison et met son chapeau pour se protèger de la pluie froide. Un brouillard glaçant couvre la ville d'Arkham, le ciel est gris avec des nuances subtiles de vert.
Même le temps semble surnaturel. Il interpelle un officier de police qui garde l'entrée de la maison.

- Oui, Sir ?
- Vous avez vu la femme qui vient de partir ?
- Agnés, Sir ?
- Vous la connaissez ?
- Bien sur, elle est serveuse au bar qui fait l'angle de la rue.
- Merci, officier.

Roland ajuste son chapeau et relève son col pour se protéger du froid mordant de la pluie.
Il traverse la rue d'un pas rapide, l'obscurité est de plus en plus présente et opréssante.
Il entre dans le bar. La lumière du bar et la chaleur d'un poele à charbon le ramène à une realité plus tangible. Roland interpèle le barman.

- Que puis je vous servir Sir ?

Roland sort son insigne.

- Agent Banks, je souhaiterais parler à une serveuse qui se prénome Agnès.
- Miss Baker ? elle est rentrée chez elle.
- Connaissez vous son adresse ?

Le barman lui donne l'adresse de la mystérieuse femme.
Il sort du bar et rejoint sa Ford T. Il démarre la voiture puis se dirige vers les faubourgs d'Arkham.
En haut d'une colline, Roland aperçoit par les phares de sa voiture une maison d'un autre âge.
Il gare sa voiture puis aperçoit des lumières intermittantes violettes par une des fenètres de la maison. La pluie s'est arrêtée, les nuances de vert du ciel devienne de plus en plus présentes et opréssantes.
Roland dégaine son Colt .38, vérifie qu'il est chargé et sort de sa voiture.
Il monte les trois marches qui amène à cette ancienne maison. Chaque marche grince et craque avec un echo sombre et étrange. Il entend un son effrayant et une femme parler dans une langue qui lui rappelle étrangement celle parlé par les prêtres lors des messes.
Il sort son arme et entre dans la maison. Le hall est faiblement éclairé, une nouvelle lumière violette surnaturelle provient d'une pièce à sa droite.

- Miss Baker ?
- Qui est là ?

Roland entre dans la pièce d'où provient la voix féminine. Il est pris à la gorge par un odeur puissante d'encens et par une lumière aveuglante. Agnès est au milieu de signe déssiné sur le sol tous plus étrange les uns que les autres.
La pièce ressemble à une étude remplie de livre ésotérique, un crâne gravé de symbôle inconnu est posé sur un bureau rempli de parchemins anciens et sur des étagères sont amassés des bibelots étranges provenant de différentes cultures.
Agnès ne semble pas éffrayé par l'intrusion.

- Que faites vous chez moi ? Et surtout baissez votre arme !

Roland sort son insigne et abaisse son arme.

- Agent Banks, Miss Baker ! Que se passe-t-il ici ?
- Et vous que faites ...

Agnès s'arrêta nette et ses yeux s'écartèrent de frayeur.

- La ... la ... la porte ... elle a disparue.

Roland se retourne. La porte n'est plus là et le mur semble irradié d'une lueur verte. Il n'arrive pas à fixer l'endroit ou se trouvait la sortie comme si elle semblait lui echapper.
Puis un son écoeurant sembla venir du sol, des bruits de griffes qui creuse. Roland se rappela la dernière scéne de crime.

- Nom de Dieu, mais que se passe-t-il ici ?
- Je ne sais pas Agent Banks.
- Y a-t-il une autre sortie ?
- Pas à ma connaissance.

Avec une voix profonde et lancinante, Agnès incanta :

- Ducta est in Flamma

La lumière s'intensifia dans la pièce sauf le coin opposé de la pièce qui s'assombrit comme si la lumière fuyait cet endroit.
Agnès s'approche puis une odeur insupportable lui prend la gorge, un son horrible de craquement provient des ombres. Une gueule monstrueuse sort des ombres et dans un mouvement inhumain la créature sort complètement. Les yeux de la créatures irradie d'une lueur rouge malsaine. Elle est assoifée de sang.
Agnès entend une détonation forte derrière elle et la tête explose dans une gerbe d'Ichor noire, une odeur pestilentielle se répend dans la pièce.

- Que venez vous de faire ?
- La sortie ...

Elle met sa main devant sa bouche afin de se retenir de vomir tout en pointant du doigt l'endroit sombre.
Roland s'approche du corps de la créature qui est en train de se décomposer en répendant un liquide noir et nauséabond. Il remarque que le liquide semble se rependre sous une commode de la pièce.
Il déplace violement la commode révèlant une porte dans le sol de la pièce. Il se retourne vers Agnés qui est en train de prendre une poudre noire dans un bol.

- Mais qu'est ce que c'est que ce bordel !
- Une goule ... hic ... Plus tard les explications ... défoncez la porte. Nous devons sortir de ce cauchemar.

Pendant que Roland prend une chaise pour défoncer la porte, Agnès se dessine le signe d'Eldrich sur la paume des mains.
Après avoir défoncer la porte, Roland est pris de vertige voyant ce qui semble être le hall de la maison vue du plafond. Mais tout semble être vu à travers un prisme. De la terre battue sur le sol, des racines couvrent les murs, une intense chaleur irradie, une lumière rouge démoniaque ...
Il saute à travers la porte et se retrouve dans le hall de la maison, les murs sont déformés. La porte d'entrée à disparu et un mur de flamme bloque l'entrée du salon.
Il regarde par le plafond et est pris de vertige en voyant Agnés au seuil d'une porte.

- Sautez ... Je vous rattraperais.

Agnès saute. A la reception une jambe de Roland s'enfonce dans le sol. Il sent une douleur fulgurante lui prendre la jambe. Quelque chose l'a lacéré.
D'un geste vif, il sort sa jambe qui porte trois coupures importantes, le sang coule. Agnès s'approche de Roland mais il la retient.

- Non, on verra ça plus tard. On doit sortir de cet endroit maudit.

Agnès examine le mur de flamme puis jette de la terre dessus qui s'enflamme instantanement.

- Je ne peux rien faire contre ça.
- Il y a une fenêtre au grenier ?
- Oui.
- Restez derrièrement moi Miss, on monte.

Roland sort son arme. Et il ouvre la marche en montant les escaliers de la maison.
Une fois en haut de l'escalier, il pointe son arme devant la porte du grenier puis l'ouvre. Quand ils entrent une vision d'horreur s'offre à eux, des carcasses pendent du plafond, du sang partout sur les murs, un véritable carnage.
Puis encore une fois une odeur putride et deux lueurs rouges au fond du grenier, une autre créature monstrueuse avec des cornes, sa bouche démoniaque pleine de reste de son diner.
Agnès lève alors sa main et la marque dans sa paume s'illumine d'un bleu incandescent :

- Favilla et cinere pulvis in terram

Le monstre hurle, l'un de ses bras tombe en poussière. Une lumière vive et une détonation, Roland tire sur la créature qui s'éffondre. Agnès tombe à genoux, elle saigne du nez.

- Miss ?
- Je vais bien ...

Roland fouille la pièce mais ne trouve rien et elle ne comporte aucune ouverture vers l'extérieure.
Il revient vers Agnès.

- Il y a une autre pièce dans votre maison ?
- Oui, la cave.

Roland aide Agnès a se relever.

- Restez derrière moi.

Tout d'un coup une voix profonde, une incantation sinistre, l'air devient froid, les murs semblent bouger, ils sont pris de vertige alors que la maison semble se tranformer ou plutôt se distordre.
Roland ouvre la porte de la cave donnant sur un escalier. Un souffle froid mordant le glace. Ils descendent, les marches sont gelées, ils sont pris par un froid intense qui les glace jusqu'aux os.
Roland sort une lampe torche pour essayer de discerner quelquechose dans l'obscurité de la cave.

- Agent Banks, Tenez vous prêt !

Roland lève son arme.

- Ducta est in Flamma

Un bruit sourd au centre de la pièce, des raclements, un grondement ... Par pur reflexe, Roland lève sa torche vers l'origine du bruit et tire dans la foulée. Une créature s'éffondre sur le sol et commence à se décomposer.
Au centre de la pièce, Roland découvre de la glace.

- Miss que pensez vous de refroidir les flammes ?
- Les idées les plus simples sont les plus éfficaces Agent Banks.

Ils montèrent alors le plus de glace qu'il pouvait. Puis devant le mur de flamme, ils se préparèrent à l'inimaginable à l'impensable. Roland lança un tonneau plein de glace contre le mur de flamme qui se désagrégea littérallement.
Une voix féminine horrifiée hurla :

- Qu'avez vous fait ignorant !!!!

Ils eurent un mouvement de recul lorsque d'un mur, ils virent un sceptre difforme sortir. Le mur semblait se distordre et des hurlements encore plus fort venait du sol qui tremblait comme si des milliers de main creusaient.
Une main pourvu de griffes rouges sortie avec le sceptre, la nausée leur venait lorsqu'un souffle putride leur parvint. Un rire démoniaque, un tête avec un masque de cerf mort. le mur semblait clignoter, se plier sur lui même et s'arrondir.
D'un coup, ce qui resemblait à un être humain se tenait devant eux dans sa grande robe rouge. Des orifices du crâne une lueur d'une couleur indéfinissable et mauvaise fixait Roland avec avidité.
Un Brouillard vert et nauséabond commença à enveloper le prêtre et la pièce. Agnès hurla :

- Nihilum !

Le brouillard disparut immédiatement avec l'imprécation d'Agnès. Du sang coulait de ses oreilles et elle fixait intensément la créature rouge qui semblait vaciller sous le regard d'Agnes.
Elle leva ses deux mains qui irradiait une lueur bleu intense :

- Favilla et cinere pulvis in terram

La Goule s'affaissa sous le coup de l'incantation d'Agnès.

- Favilla et cinere pulvis in terram

La Goule leva son sceptre et une force térrible s'abattit sur Agnés qui fut projeter contre le mur. Les yeux d'Agnès semblèrent animées par la folie, la goule lacha son sceptre sous l'effet d'une force invisible.

- Favilla et cinere pulvis in terram

Le masque se désintégra révèla un visage terrifiant et putréfié de ce qui avait du être un homme. De la vermine sortant de la boucle, deux yeux rouges roulait dans les orbites dénuées de chair.
La créature essaya de dire quelque chose mais une deflagration puissante la toucha en pleine tête. Roland venait de tirer à bout portant sur le monstre venu de l'enfer.
Mais la creature au crane à moitié détruit cherchait encore à récuperer son sceptre.
Agnès fut prise d'une convulsion et la connaissance venant d'un autre temps ... Un temps de conquête ... Un temps de magie afflua dans son esprit :

- Je te bannis Servant des Anciens, retourne de là où tu viens ... Retourne parmi les morts, prêtre des morts qui vivent !

Dans un hurlement dément, le prêtre Goule se desagrégea en poussière. Agnès et Roland eurent l'impréssion d'être pris dans un tourbillon pendant que la maison se distordait dans tous les sens.
Puis d'un coup, plus rien, tout était redevenu normal et on entendait le bruit de la pluie.
Agnés était à terre le visage couvert de sang sorti par tous les orifices. Roland coura vers elle et lui souleva la tête :

- Miss Baker ? Miss Baker ?
- Oui ...

Il lui essuya le visage avec un de ses mouchoirs.
Une femme rousse apparut sur le seuil du salon telle une furie :

- Qu'est ce qui vous a pris de détruire mon sort ! Vous auriez pu tous nous tuer.
- Vous saviez que l'on était là ?
- Evidement !
- Et vous alliez nous laisser mourrir dans cet enfer.
- Votre mort n'était qu'un piètre prix à payer pour empêcher cette créature de venir dans notre monde. Il faut vite bruler cette maison pour empêcher qu'elle revienne.

Agnès regarda la femme avec une lueur de folie :

- Jamais, vous ne brulerez la maison de mes ancêtres ... Jamais, sans elle, je ne serais pas ce que je suis maintenant.

Roland regarda la femme :

- Partez avant que je ne change d'avis et que je vous enferme à vie.

Agnès grogna sous l'effet de la douleur qui lui vrillait le crâne :

- Et maintenant, Agent Banks ?

Avec sourire :

- Je m'appelle Roland et vous me devez des explications.

Destruction du dévoreur de chair : 1 xp
Exploration complète du grenier : 1 xp
Exploration complète de la cave : 1 xp
Destruction du prêtre Goule : 2 xp
Avoir refuser de Bruler sa maison : 1 xp
Découverte du Mythe : 2 xp
Total : 8 xp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry
Artiste torturé isolé à Dunwich
avatar

Folie grandissante : 315
Localisation : Nice
Age : 46

MessageSujet: Re: Roland & Agnés - La nuit de la Zélatrice - 1ère partie   Ven 25 Nov 2016 - 18:24

J'aime!! jamais je n'oserai me lancer dans une écriture pour deux investigateurs mais je ne suis pas étonné que le premier à oser ce soit 13nrv.

J'espère bien qu'on aura la suite?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raziehl
Touriste perdu à Dunwich
avatar

Folie grandissante : 72
Localisation : Namur, Belgique

MessageSujet: Re: Roland & Agnés - La nuit de la Zélatrice - 1ère partie   Ven 25 Nov 2016 - 19:19

Excellentissime ....j'adore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aorakis
Habitant folklorique d'Insmouth
avatar

Folie grandissante : 128
Localisation : Belgique
Age : 35

MessageSujet: Re: Roland & Agnés - La nuit de la Zélatrice - 1ère partie   Ven 25 Nov 2016 - 20:01

Tiens je savais même pas qu'on choppait de l'xp si on explorait complétement les lieux Very Happy

Edit : lire c'est fort, "victory" en plein dessus ^^


Dernière édition par Aorakis le Lun 28 Nov 2016 - 16:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
13nrv
Etudiant des cultes impies
avatar

Folie grandissante : 618
Localisation : Asnieres-sur-Seine
Age : 36

MessageSujet: Re: Roland & Agnés - La nuit de la Zélatrice - 1ère partie   Lun 28 Nov 2016 - 15:29

@Thierry a écrit:
J'aime!! jamais je n'oserai me lancer dans une écriture pour deux investigateurs mais je ne suis pas étonné que le premier à oser ce soit 13nrv.

J'espère bien qu'on aura la suite?

J'ai fait le scénario suivant et réussi à attraper les 6 cultistes mais je trouve que l'ambiance et l'histoire est plus difficile à rendre que ce premier scénario Very Happy

En fait, j'arrive plus à rentrer dans l'histoire du premier scénario que du second !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Monsieur Patate
Assistant de laboratoire soupçonneux
avatar

Folie grandissante : 159
Localisation : Région Parisienne
Age : 39

MessageSujet: Re: Roland & Agnés - La nuit de la Zélatrice - 1ère partie   Lun 28 Nov 2016 - 15:47

Le premier scénario est vraiment très bien rendu (+1)
J'aime bien le troisiéme aussi (mais pour l'instant, je ne l'ai fait qu'une fois)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lilian.ludo.free.fr
13nrv
Etudiant des cultes impies
avatar

Folie grandissante : 618
Localisation : Asnieres-sur-Seine
Age : 36

MessageSujet: Re: Roland & Agnés - La nuit de la Zélatrice - 1ère partie   Lun 28 Nov 2016 - 16:14

En fait, j'ai eu l'impression de faire un mister Jack pocket pour le deuxième scénario Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aorakis
Habitant folklorique d'Insmouth
avatar

Folie grandissante : 128
Localisation : Belgique
Age : 35

MessageSujet: Re: Roland & Agnés - La nuit de la Zélatrice - 1ère partie   Lun 28 Nov 2016 - 16:15

Le premier est super cool, le deuxième ne m'a pas dérangé mais un cran en dessous. Il est plus.. "dispersé" en fait, mais la mécanique des lieux rattrape bien la chose. Si tu écris quelque chose sur cela en effet, ça va être plus complexe, mais te servir des lieux sera un bon point. Il y a de quoi meubler niveau "contemplatif" et "descriptif" pour rajouter a l'ambiance.

Perso j'ai toujours aimé écrire des petites histoires a mes persos au jeu de rôle, ici je n'ai juste pas le courage. Bravo a toi c'est très agréable ce genre d'initiative.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry
Artiste torturé isolé à Dunwich
avatar

Folie grandissante : 315
Localisation : Nice
Age : 46

MessageSujet: Re: Roland & Agnés - La nuit de la Zélatrice - 1ère partie   Lun 28 Nov 2016 - 17:13

Je trouve que le deuxième scénario se prête bien à une écriture aussi avec cette errance dans la ville, c'est l'occasion de parcourir Arkham...après, je suis fan des huis-clos alors le premier m'a ravi.
Pour le moment, je prends du plaisir à l'écriture du deuxième scénario, je rage même un peu de ne pas avoir le temps de finir.
Tu nous feras bien un petit effort 13? ça incitera Aorakis à sauter le pas (à défaut de faire sauter Umorgoth).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
13nrv
Etudiant des cultes impies
avatar

Folie grandissante : 618
Localisation : Asnieres-sur-Seine
Age : 36

MessageSujet: Re: Roland & Agnés - La nuit de la Zélatrice - 1ère partie   Lun 28 Nov 2016 - 17:14

Je vais essayer !

Surtout que j'aimerais beaucoup écrire le dernier Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aorakis
Habitant folklorique d'Insmouth
avatar

Folie grandissante : 128
Localisation : Belgique
Age : 35

MessageSujet: Re: Roland & Agnés - La nuit de la Zélatrice - 1ère partie   Lun 28 Nov 2016 - 17:24

Allez, sors ta plume l'artiste !

Moi ça risque pas, ça prends du temps, et ce temps, il faudrait déjà que je l'investisse dans plus de parties, mais surtout faire mes cartons, dans une semaine je serai officiellement sdf et du coup sans internet fixe !

Cela vous fera des vacances et certains en seront ravis Twisted Evil

Allez bon jeu, et bonne inspiration Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JohFla
Passager du bus pour Insmouth
avatar

Folie grandissante : 40
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Roland & Agnés - La nuit de la Zélatrice - 1ère partie   Mar 29 Nov 2016 - 13:34

@13nrv a écrit:
En fait, j'ai eu l'impression de faire un mister Jack pocket pour le deuxième scénario Very Happy

+1 +1
Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Roland & Agnés - La nuit de la Zélatrice - 1ère partie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Roland & Agnés - La nuit de la Zélatrice - 1ère partie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [La nuit de la Zélatrice] - solo - niveau standard - Roland Banks - 1 & 2
» [Refusé] Postulation Simag rogue elfe de la nuit
» Une nuit magique. Ou pas. [PV: Roy & Aï]
» Un Parenter Elfe de la Nuit et Troll?
» [Acceptée][Nami] [Voleur] [Niveau 35] [Nefle de la nuit]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horreur à Arkham JCE :: Rencontres et Evenements :: Résultats et Reports-
Sauter vers: